SËAR LUI-MÊME, L’ « Interview Confidence » pour Skeud Dealers.

Sear lui meme skeud dealers rap hip-hop
« S’il ne doit en rester qu’un » sorti le 04 juillet 2011, disponible dans les bacs et chez vos Disquaires et Dealers de Skeud Attitrés.

Influencé par des artistes comme Fabe, « Les 3 Big » (Notorious, Gig L, Big Pun), Mobb Deep, M.O.P, Jay-Z, Method Man, ce Mythe du Rap Français revient depuis 7 mois avec « S’il ne doit en rester qu’un », son dernier Cd. Il débute une nouvelle Tournée à Paris en en Province afin de rencontrer son Public, Skeud Dealers vous propose son Interview en Exclusivité.



« Celles-ci était prédestinée à Skeud Dealers ! ;) »

- Peux tu te présenter aux lecteurs de Skeud Dealers qui pour l’instant ne te connaissent pas encore ? (honte à eux) [pourquoi ce nom d'artiste etc ..] 


On m’appelle SËAR LUI-MËME, je suis originaire de Sarcelles ,j’étais dans 1 Bario 5 S’pry avec Loréa et Rody. On a fait un parcours assez cool: un maxi, des featurings avec Fabe, des concerts dont un en 1ère partie d’EPMD. Et puis à un moment, on s’est séparé, l’une  des principales raisons c’est qu’ils voulaient faire un deal qui me convenaient pas et j’étais lassé d’écrire pour Loréa, je faisais tout : écriture, flow et à un moment, ça m’a saoulé. Elle pouvait écrire mais elle doutait de ses capacités et n’aimaient rien de ce qu’elle produisait alors qu’il y avait du niveau; fallait juste qu’elle prenne confiance en elle. Sans compter que je commençais à négliger mes propres couplets. Donc, les tensions s’accumulant, j’ai mis un terme à l’aventure. Jusque là on disait « SËAR ». Au moment d’ouvrir un nouveau chapitre, j’ai rajouté  » LUI-MÊME » pour bien signifier que maintenant, c’était moi et moi seulement. Plus besoin de discuter 1000 ans pour trouver un thème, choisir un Beat et j’allais pouvoir me concentrer sur mes Textes. Désormais, j’assumais toutes les responsabilités. Pour marquer ce nouveau départ, j’ai fait un maxi : « Sëar Lui-Même/ Rien sans rien », j’ai enchainé avec « c’est pas parce que », le Feat sur le dernier LP de Fabe « La Rage de dire » et « Combat de Maitres », le son qui m’a fait connaitre en Solo. J’ai maquetté un Album pour Première Classe qui ne s’est finalement pas fait. Suite à ça, j’ai continué à faire du son mais avec du recul. C’est sur Myspace que j’ai réalisé qu’il y avait pas mal de gens qui suivaient mon Actualité (d’ailleurs, c’est là que j’ai connu Alpha & Areno), puis avec Facebook, Twitter, j’ai vu que les supporters sont actifs donc ça pousse à avancer. L’Or Noir a proposé à DJ Sek de Time Bomb de me faire participer à : »L’homme que l’on nomme » avec le son Echec & Mat, j’ai enchainé sur « Time Bomb, terre promise des MC » avec le fameux « BoomBack ». En Automne 2011, on a sorti une édition collector de mon projet « S’il ne doit en rester Q’1″; Entretemps, j’ai fait pas mal de Concerts, en province et en Suisse. D’ailleurs un Big Up à Food For Ya Soul & OrformOrnorm de Lausanne & à Boomback de Genève (qui ont inspiré le fameux morceau), ils m’ont bien fait tourné en Suisse. A côté de ça, L’Or Noir a bossé sur la distrib’ de 1995 donc j’ai partagé quelques scènes avec eux notamment à Lyon, Montpellier et le Bataclan à Paris. Big Up au groupe et à JM de L’Original.

- On peut dire que tu es l’un des rares Rappeurs avec un long parcours toujours d’actualité, pourquoi cette envie constante de Kicker une instru’ et de t’exprimer dans tes chansons ?


« On est Globe Trotter on aimerait voir d’autres choses, on aimerait être à l’aise, mais le cul dans d’autres chaises ! »

Peut-être parce que je regarde toujours devant, sans regrets. Je fais mon Rap sans me poser de questions sur les modes et les tendances. La seule constante, c’est que je cherche l’Excellence dans l’Ecriture et le Flow. Je veux d’abord me faire plaisir, puis je veux faire kiffer les gens qui me font confiance. C’est eux qui me poussent a me dépasser et à toujours me remettre en jeux. J’ai l’impression que ceux qui me suivent aiment bien sentir que je me prends la tête sur les détails sans forcément faire la course à la Punchline ou au terme le plus choquant pour me faire remarquer. J’aime la Technique mais pour moi, c’est d’abord un Instrument dans la construction d’un morceau, j’ai vraiment une grosse passion pour l’Ecriture, je lis énormément.

Portrait sear lui-meme skeud dealers rap hip-hop
« La Seule Constante, c’est que je cherche l’Excellence dans l’Ecriture et le Flow ».

- Quels sont les principaux changements depuis tes débuts ?

Pas grand chose ou plutôt si : sur les dix dernières années,beaucoup de textes faciles de bandits en tocs… Et puis hop, depuis 3 ans le Hip-Hop renait, un peu comme quand j’ai commencé, plein de bons projets: Ali, Mokless, 1995, Youssoupha, Orelsan, L’Entourage et aussi plein de passionnés d’écriture comme mon pote L’Indis, mon gars Kacem, ma frangine Pand’or, Nakk et j’en oublie. Ça redonne de la Noblesse et de la Hauteur au Rap, là ou il planait a ras du sol. Ça se sent dans les concerts et les relations que les rappeurs entretiennent entres eux: beaucoup de respect, de discussions intéressantes. Les gens ne se regardent pas de haut comme j’avais pu observer auparavant. J’apprécie cette période.

Peux-tu nous renseigner un peu plus sur tes débuts dans le rap, les obstacles que tu a pu rencontrer pour te faire un nom aux côtés de ces Rappeurs Français Emblématiques ?


C’est difficile à dire, se faire un Nom n’était mon but à la base. J’ai réalisé récemment que les gens me connaissaient (ou du moins mes sons). Étant dessinateur (une de mes autres passions), j’avais d’autres choses dans la tête. le Rap était plus une thérapie parce que je suis assez introverti à la base. Depuis j’ai pris conscience que non seulement les gens écoutaient ma zic et en redemandaient ça, ça touche. Beaucoup ne se retrouvent pas dans certains rappeurs dont le niveau est assez médiocre, qui racontent « de la merde ».
Pour ce qui est des obstacles, ils n’ont pas été insurmontables vu que je travaillais dans mon coin sans objectifs précis au départ. J’ai eu la chance qu’au fur et à mesure des Rencontres, Concerts ou Enregistrements qu’on me propose des trucs. Mon Nom a d’abord tourné sur Sarcelles. Puis y’a eu Logilo, Fabe,1ere classe. Tout est arrivé de cette manière, très simplement. Aujourd’hui, je crois que j’ai ma place sur cet échiquier même si tu me vois pas dans les magazines.

– En parlant de Rappeur Emblématique, tu es sûrement le plus grand fan de l’inoubliable Fabe, quels sont tes sentiments par rapport à son départ et ce qu’il à pu apporter au Rap Français puis dans un second temps à toi personnellement ? 


Fan, quand tu as fréquenté quelqu’un, je trouve ça étrange comme mot. Son départ c’est sa décision, je la respecte d’autant plus que c’est un départ réfléchi. Il a trouvé un Sens à sa Vie et c’est tant mieux. Ce qu’il a apporté au Rap Français, je crois que c’est une exigence : dans la réflexion, l’écriture, l’engagement, le flow. Fabe, c’est l’Exemple même d’un mec plein de Convictions, qui les exprime et va jusqu’au bout de ses Idées: qui se barre d’une émission où il ne sent pas Respecté, qui quitte le Rap sans se retourner parce qu’il n’y trouve plus rien qui le motive. A titre personnel, Fabe, quand t’es très jeune, c’est un peu comme ce mec que t’admire comme un grand frère, tu lui dis pas, mais t’es content de parler avec lui, d’écouter ses conseils. Il m’a appris comment m’amuser dans l’Ecriture, à kiffer les subtilités du Français. Il m’a jamais manqué de respect, d’ailleurs je crois pas qu’on se soit déjà disputé à l’époque. C’est clair qu’il me manque mais ce que j’ai appris en le côtoyant est la meilleure chose qu’il pouvait me laisser.

- Un mot sur ton parcours depuis tout ce temps ? Sur ton Evolution personnel au Niveau Technique et sur les différents Projets et Concerts que tu a mis ? Un souvenir de ton premier concert ?
Au niveau Technique j ‘ai toujours avancé au Feeling, je savais pas vraiment que je faisais du Multi-Syllabique c’est L’Indis ou Alpha je crois, qui me l’ont fait remarqué. Mon Evolution s’est faite par l’observation ,les rencontres,les galères, la rage de pondre de bon textes. C’est un tout, pas évident à expliquer, à exprimer. Je réfléchis pas trop, j’écris pas mal à l’instinct Pour mon 1er Concert je devais avoir 13 pige a la Fête de la Musique d’une ville voisine, Ecouen, je crois. Oh, putain j’flippais grave! La 1ere fois devant tous ces gens qui t’observent,ouah! C’était impressionnant sur le moment. Mais bon depuis j’ai renouvelé l’expérience plusieurs fois.  Ça va carrément mieux maintenant!

« On en place une pour Mehdi ! RIP Dj ! »

- Dernièrement, tu a travaillé sur un Freestyle  » Sensationnel  » avec Kacem Wapalek, as-tu d’autres Projets en cours et éventuellement d’autres Featurings alléchant à venir ?

Sensationnel? Merci, ça fait plaiz! Kacem, encore une bonne surprise de ces rencontres que tu fais sur le net. D’ailleurs, pour les gens se posent la question, c’est lui qui a fait le beat sur lequel on pose et à l’intro de la vidéo, c’est un beat de Oster Lapwass (Merci à Mr Tok pour la vidéo). Quand on trouvé s’est face à face la 1ère fois, c’est comme si on s’était quitté la veille, qu’on se connaissait depuis toujours. On a écrit très facilement, sans se prendre la tête. C’est toujours bien quand tu peux rencontrer un autre Rapper et parler de Tout, pas forcément de Rap. C’est pour ça que je me sens proche de gens comme lui, Pand’Or ou L’Indis, ils sont intéressants et ont des choses à dire. Pour les Feats, je suis sur le nouvel album de L’Indis, de Futur Proche et Pand’Or et… Je vais quand même pas tout vous dire, lol !
- Et enfin pour finir, je te laisse t’exprimer, sur un sujet de ton choix, c’est la session freestyle !

Enlevez Twitter à Morano, que les Médias cessent de vouloir nous faire croire que Marine et son Parti Xénophobe sont devenus respectables. Que Nicolas vide les Lieux donc… Partons voter!
Enfin que le Hip-Hop brille pour l’éternité!Je voudrais Big Up les gens dont j’ai parlé dans l’interview mais aussi , L’Or Noir, Keenan, ADS mon ami et frangin de scène, Marc, L’Eau Dans L’Jazz, mon DJ Venum, DJ Sek de Time Bomb (qui a fait le beat de BoomBack), Le Bon Nob, Enerku, Réa, Fred, mon suisse Ratib, Simon, Bryce, Amnesty, Neil, John, Shaka, Vermino, OrforOrnorm, Flev, Sempaï et tous les gens qui me Boombackent tous les jours sur le net et dans la vie…Un Big Up aux sites comme vous, Simples, Passionnés qui ne se prennent pas pour des D.A.

Pour finir, venez me voir en concert: ¨PARIS, LE 15 MARS – LYON, LE 7 AVRIL et d’autres dates qui se préparent, Rennes, Montpellier, Nancy, etc…Paix







Sëar Lui-Même Paris 15 MARS Skeud dealers rap hip-hop

Articles en Rapport : Fabe, la crème du RAP Francais !
l’Interview de Morad de la Scred Connexion !
L’Interview de Koma de la Scred connexion !
L’Article sur Kacem Wapalek, un de nos Mc’s préféré chez Skeud Dealers !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Rejoignez 34 autres abonnés

%d blogueurs aiment cette page :