Interview avec Dajoan Melancolia

Après l’interview de Fizzi Pizzi, Skeuddealers vous propose de retrouver un autre rappeur en la personne de Dajoan Melancolia. Peut-être que certains d’entre vous l’ont déjà aperçu en featuring avec Fayçal ou bien d’autres ne l’ont pas encore découvert, Skeuddealers vous propose de le découvrir réellement avec une partie intéressante sur sa vision du Hip Hop.

Skeuddealers : Pourquoi le rap ?

Dajoan Melancolia : C’est la musique de mon époque, ce que je préfère en elle, c’est la structure musicale faite pour accompagner du très textuel. Le rap est un mélange de maths ( la mesure règne ) et de littérature, de poésie ou de billets d’humeurs scandées. Le rap te propose de faire avec rien ou pas grand chose une création qui tient beaucoup a l’écriture , l’imagination, l’univers, bref la tête , j’ai toujours trouvé ça valorisant, comme une chance.

Skeuddealers :  Tes premiers textes remontent à combien de temps ?

Dajoan Melancolia : J’ai écrit mes premiers textes a 13 ans donc en 93, commencé à rapper en 94 mais peu de temps après …Longtemps j’ai été nostalgique, mais a part le bon souvenir, elle t’enracine. Alors elle est présente mais plus omniprésente , il faut déceler dans chaque époque les axes de progression. Etre classique c’est être indémodable, donc pas immobile alors que la nostalgie , elle est immobile et cristallisée ou même morte.

Skeuddealers : Comment as-tu découvert le hip hop ?

Dajoan Melancolia :  Je ne l’ai pas découvert, il est venu a moi en quelques sorte, autour de moi les plus vieux écoutaient du Public Enemy, Run Dmc, Afrika Bambaataa, NWA, Krs One. Moi ça a été Fat Joe , Rakim, Gang Starr, Ice Cube, CMW, Wu-Tang avant tout puis Nas , CNN, Mobb Deep…etc pour les Cainris et NTM, Assassin, Lionel D, Different Teep, Iam et les Sages Poètes de la Rue en France.

Skeuddealers : Le premier album que tu a écouté en boucle ?

Dajoan Melancolia : Nas – Illimatic, un choc dont je ne me remettrai jamais.

Skeuddealers : Et le premier que tu as acheté ?

Dajoan Melancolia : Une tuerie, une invention géniale, sons, flows, Mc’s, Mixs et la naissance de RZA, un vrai King.

Skeuddealers : Le téléchargement tu es pour ou contre ?

Dajoan Melancolia : Je suis pour car c’est le fonctionnement de notre époque, ça amène autre chose que la vente de disques , plus d’écoutes , de concerts , voyages et de rencontres. Pour la distribution, la diffusion et la viabilité pour monter des projets ça a tout explosé, ça a changé la diffusion classique forcément.

Skeuddealers :  Ton avis sur le hip hop actuel ?

Dajoan Melancolia : Bah actuellement , il y a quand même , Demi Portion, Swift Guad, Mysa, L’Indis, Fayçal, NessBeal, Flynt, La Scred, Hugo Tsr, Stamina, Expermental, Furax Barbarosa, Anton Serra…. Et j’en passe c’est bien non? Après ce qui passe la ou là bas je m’en tape, c’est ça la liberté de choix et le rap est bien vivant.

Skeuddealers : Pourquoi tes textes sont portés sur la mélancolie, tu es comme ça de nature ou l’inspiration te fait vider ton sac ?

Dajoan Melancolia : Avant tout j’aime l’expression et encore plus quand elle est profonde . Mon premier album, raconte la fin de mon adolescence et le début de l’âge adulte. Comme le titre l ‘indique mon album exprime,l’introversion …Il est donc probablement mélancolique de nature, pour le reste a suivre

Skeuddealers : Après l’enregistrement de Jardin secret avec Fayçal , pensais tu avoir autant de réussite ?

Dajoan Melancolia : De toute façon je ne me suis jamais douté que ça marcherai autant. Big up aux architectes de cet album avec en 1ère ligne VII pour les BEATS, Ame pour les photos le graphismes , 2fch et tout les invités comme Fayçal , J Day, Baccarat, 16, Littledemo, Drago et surtout aux milliers de personnes qui l’ont écouté.

Skeuddealers :L’une de tes phrases préférées  ?

Dajoan Melancolia : Pas perdu , Discret, en une décenie s’créer, un univers d’écriture « alors imagine bientôt en 2 décenies

Skeuddealers : Dernière question, un dernier mot pour finir ?

Dajoan Melancolia : Bah…que c’est jamais la fin, il y a toujours quelques chose après. Merci pour l’iterview et l’intérêt que tu portes a nos projets et big up à tout va pour ce qui suivent depuis longtemps ou pas, 2012 va être chaud bouillant, y’aura pleins de trucs.

  1. 28 décembre 2011
    Trackback from : Fayçal « Skeud Dealers

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :