Odezenne, les Aliens du Rap Français fraichement débarqués sur Terre !

Loin de tous les clichés des rappeurs à casquettes, putes et gros billets, O2ZEN se forme aux alentours de 2003, ce groupe centré autour de deux mc’s AL et Jaco, et un beatmaker touche à tout Merlin, est une alliance entre fans de différentes horizons musicales, jazz, slam… Cette mixture ambitieuse commence alors tout juste à germer dans nos oreilles..

L’univers O2zien si difficile à définir sort en 2008 son premier album : sans . chantilly , un mélange entre instrus posées tournant parfois au glauque mais qui leur donnent une atmosphère inimitable, surplombée  de paroles réfléchies mêlées à de la poèsie, des thèmes sombres et saupoudré de références cinématographiques, ce premier album annonce le futur de ces extraterrestres prometteurs, alliant finesse avec une mélodie jouant avec les consonances à merveille.

                                                                                                                                                 « Ma fenêtre n’a pas attendu un nouveau président pour me raconter la connerie de ceux qui l’ont élu »

                                                                                                                                                     « Pour nos âmes le diable fait preuve de mendicité, que tu sois homme de grande instance ou bandit de cité »

                                                                                                                                      « Spectateur de ce théâtre sociétal juvénile ou le décor tourne comme un disque vinyle »

Annonçant à leurs fans l’arrêt de O2ZEN en fin d’année 2010 ce fut en fait une grosse blague du groupe qui en 2011 se renomma  ODEZENNE et divulgua la sortie de  leur album O.V.N.I. Cet album proclame une nouvelle ère pour le groupe, sur leur premier album n’ayant fait aucun clip, ils s’arment désormais de contacts tels que des graphistes, des réalisateurs pour faire de leur musique plus que du rap,  un véritable concept, leur univers est désormais à la fois clair et indescriptible, la recette ne change pas:  un mélange de samples innovants, un coktail electro avec des nuances jazzy et des lyrics munies de métaphores poétiques ainsi que de leurs allitérations qu’ils affectionnent tant, ODEZENNE récidive avec leur Orchestre Virtuose National Incompétent qui est une véritable tuerie pour nos oreilles avec de nombreux tracks entêtants. Skeuddealers vous propose sa playlist coup de coeur:

Un clip rappelant l’ambiance des films des années 70, Odezenne dévoile une partie de son univers glauque dans cette vidéo.

« L’industrie du disque ça reste l’industrie » « Le rap n’est pas mort j’en suis même convaincu, je l’ai vu se balader avec un vocoder dans le cul »

 Une performance syllabique façon « 3 p’tits chats » mais les lyrics en plus.

On se demande pourquoi le groupe a voulu rajouter 5 inédits à l’album de base, la réponse est simple, ayant voulu premièrement faire un Ep ou un Maxi ils décidirent de les inclure à L’O.V.N.I car ayant été composé durant l’enregistrement de l’album ils estimèrent qu’ils sont fait de la même base. Ils sont issus de la même idée et sont donc indivisible au premier opus. Faisant partie du même délire le groupe préfère rassembler leurs sons à leurs humeurs du moment pour pouvoir ensuite tourner la page. Ils créent alors L’édition Louis XIV , les girondins nous surprennent avec leur collaboration avec Noob, une figure montante de l’electro, Merlin l’enchanteur nous offre un remix à l’anglaise pour les papilles aiguisées. De plus ils nous offrent un clip clownesque avec « tu pu du cu » qui est une véritable tuerie Odezienne, puis s’affirment dans un trip electro avec des sons comme Paranoïd ou des Lapins dans les chats, puis une instru plus centrée trip-hop avec La pomme ils nous emmennent dans un Paname imparfait avec Fable et son environnement « animal ». Cette édition a le mérite d’être la fin exhaustive d’une pépite qui brillait déjà dans le paysage morne du rap français. Skeuddealers vous propose une sélection de cette édition de Sam Ajesté le Roi Louis XIV:

« T’es stupéfiant, oui je te roule, je te fume »

« Une feuille de cannabis pour écrire un long pamphlet »

« Nourri au sein de la télé, éduqué par des mimes, j’en veux pas de ton modèle zèlé au bout de ma mine »

Odezenne c’est aussi des freestyles !

Vous l’avez bien compris, Odezenne c’est un OVNI dans le rap français, un style de musique qui se rapproche de ce qu’ils appellent le rap.  Entrez dans leur vaisseau spatial avant qu’il ne soit trop tard !

  1. No trackbacks yet.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :