Tekilla (Mer2Crew) | Sombre Héros | Mixtape del Pueblo.

 72165_323581661083073_407817448_n

Pour marquer la sortie en physique de « Sombre Héros », Skeud Dealers relêve le poncho et propose une interview « ambiance mexicaine » de l’homme au Sombrero. Tekilla,  jeune artiste montpellierain qui en a sous le Colt.

Sortie le 26 Novembre 2012, « Sombre Heros » se voit etre une valeure sûre de cette fin d’année 2012. Textes incisifs et egotrip au placard, Tekilla signe un album intélligent et nous démontre qu’il compte bien se faire une place au soleil tout en gardant les pieds sur terre. En téléchargement gratuit et désormais disponible à la demande en format Cd, cette mixtape plus froide que ce que la pochette en laisse présager, s’écoute et se réécoute sans avoir le temps de dire « Bullshit ». Interview :

3

– Pour ceux qui découvrent Tekilla, comment te présenterais-tu, depuis quand tu rap ?

Salut à tous, mon blaze c’est Tekilla donc, j’ai 26 piges, amoureux de hip hop, graphiste, concepteur de clips, j’habite à Montpellier et je rap depuis la fin du collège, donc y a plus de 10 ans maintenant. J’ai rejoint mon crew actuel au lycée et on évolue dans le monde de la musique « sérieusement » depuis 6 ans environ.

– Ca fait combien de temps que tu bosses sur -Sombre Héros- ?

Alors j’ai commencé à réellement taffer sur cette tape entre deux projets de mon groupe, il y a un peu plus d’un an je crois. J’avais déjà pas mal de couplets que j’avais grattés dans l’optique d’en faire des morceaux avec mes acolytes, mais qui n’avaient jamais vu le jour, certains d’entre eux me tenaient à coeur et je trouvait dommage de rien en faire.

En plus de ça, j’avais un rythme créatif vraiment élevé à cette époque et les morceaux se faisaient quasiment tout seul, donc ça a été vraiment plaisant de bosser ce projet, ça a glissé de A & Z.

Au final, j’ai enregistré plus de 30 morceaux pour Sombre Héros, avec assez peu de déchets, ce qui m’a permis une fois le tri fait, de sortir quelques amuses-bouches en téléchargement gratuit, comme « Tekilla & Friends » et « En Attendant Sombre Héros », en guise de présentation.

– Pochette assez chaude et ambiance Sergio Leone, qu’est ce qui t’attires dans cet univers Western ?

Je dirais pas vraiment ambiance western, même si j’adore cet univers, mais plutôt ambiance mexicaine, latine, guerillero…

J’aime beaucoup cette pochette pour plusieurs raisons. J’ai d’abord trouvé le titre en fait, Sombre Héros, j’ai trouvé que le truc collait à 100% avec mon délire, la connotation de mon blaze, tout ça. De là, le visuel m’est venu tout de suite, un truc un peu décalé, coloré, finalement assez en contradiction avec le contenu de la mixtape, un peu plus sombre…

En fait, ce projet c’est exactement moi et mes contradictions, l’enveloppe plutôt joviale et la partie sombre qu’il faut plus de temps pour découvrir…

– Le titre est à double tranchant, qui sont pour toi « les Sombres Héros » des temps modernes ?

C’est exactement ça, à double tranchant. Les Sombres Héros c’est un peu chacun de nous, ceux qui sont conscients que le monde dans lequel on vit tourne pas rond, qui aimeraient changer les choses, mais qui font pas grand chose pour non plus! C’est ceux qui gardent le sourire même si la situation est critique et les épreuves douloureuses. Un mélange de pessimisme et d’insouciance.

– Dès le préambule, on sent q’une lourde athmosphère va planner au dessus de l’album, beaucoup de choses à dire Tekilla, tes sujets de prédilection ?

Absolument aucun. Tout ce qui m’entoure et m’inspire peut devenir un thème, une chanson. Je ne me limite pas à un genre, une émotion… J’ai fait des morceaux comme « Sale Epoque » ou « Bienvenue dans le système » et d’autres comme « Pose ta galette », qui est la chanson bonus de la dernière netape de mon crew « Avec les moyens du bar »… Y a un monde entre les deux! Mais je pense que c’est la base de toute expression artistique de transmettre toutes les facettes d’une personnalité. C’est ce que je reproche à certains mc, que j’apprécie pourtant, mais qui s’enferme dans un univers morceaux après morceaux… Tu peux pas faire la gueule ou être en colère 24H/24 7j/7, alors pourquoi n’aborder que ce genre d’émotions?

Pour finir, le projet est quand même plus sombre que ce que j’ai déja pu faire avec mon Mer2Crew, ou on joue plus sur l’ambiance live, le festif… Ca se complète plutôt bien je pense.

– Qui signe les instrus de l’album ?

Alors niveau prod, on est uniquement sur de la Face B, ou de la free prod (Art’aknid, toZu). Il y a une seule prod originale et pas des moindres, c’est celle que m’a confié Tyza, le poto de LaReplic Prod, sur le titre « Huckleberry Finn » en feat avec le Vice V3rs4.

Ca sera d’ailleurs le dernier projet à partir de Face B, j’étais vraiment dans le délire mixtape et je voulais me faire plaisir et ne pas m’imposer de limites sur cette galette, mais on est en contact avec suffisamment de lourds beatmakers maintenant pour partir sur des albums désormais.

– « Sale époque » est un titre très fort, parle nous un peu de ce track et de ce feat avec Arel.

Sale époque fait partie de ces titres que j’avais écrit y a un bon bout de temps mais qui n’avaient jamais servis. Il me plaisait et je voulais pas le laisser s’endormir dans un coin alors je l’ai ressorti des cartons. A la base c’était un solo, mais quand j’ai commencé à cogiter à qui je voulais inviter sur le projet, j’ai pensé à Arel, un mec de chez moi dont j’apprécie vraiment la plume. Pour le coup, lui, il a vraiment un univers sombre et j’ai trouvé que le morceau lui irait comme un gant, donc j’ai gardé un seul couplet et on a retaffé le track à deux. C’est un de mes morceaux préférés de la tape.

– Pour ton titre « pas l’time« , Tu as choisis de kicker sur « Ghostwriter », instru mythique de RJD2, qu’est ce qui a motivé ton choix ?

Comme je le disais, je voulais m’imposer aucune limite pour Sombre Héros. C’est pas plus compliqué, j’adore cette instru, je l’ai kické ! Peu importe si les gens avaient mal interprété la démarche, mais c’est pas le cas, j’ai que des bons retours sur ce morceau. Sur l’ensemble du projet aussi d’ailleurs et ça fait chaud au coeur.

– Pas mal de big up au MER2CREW dans ton album, tu peux nous présenter ton crew et nous dire quelles sont vos futures actus ?

Alors mon Mer2Crew, c’est 3 mc’s « Tosal », « Lost » et moi même, et 2 dj’s, « Salas » et « Ketshow » qui nous a rejoint plus récemment. C’est et ça reste avant tout une bande d’amis, depuis le lycée et c’est surement grâce à ça que le truc dure encore aujourd’hui. On a sorti 2 projets en téléchargement gratuit, « Avec Nos Trips » en 2010 et « Avec Les Moyens Du Bar » cet été. Niveau musical, on a des influences très diverses, mais pour faire simple, on va dire que c’est un mélange de Hip Hop Ragga. On commence à bosser sur l’album maintenant, on est phase préparatoire la, à base d’écoute d’instrus et d’apéros!

On a fait pas mal de scènes entre Montpellier, Marseille, Arles notre ville natale etc… C’est un aspect important pour nous la scène, c’est la finalité, et tout ce qu’on fait est dans le but de multiplier les live.

 181227_249014255206481_306202178_n

– Tekilla sur scène, ca donne quoi ? de bons souvenirs à nous faire partager ?

Autant je suis un mec plutôt posé dans la vie de tous les jours, autant sur scène je me transforme en un mélange d’hyperactif, de bonobo et de ravi de la crèche atteint par le syndrôme de la tourette.

Non plus sérieusement, j’essaie de donner un maximum d’énergie et si le public ne m’en rend même que la moitié c’est moi le plus heureux de la soirée. C’est vraiment un gros kiff la scène. On commence à avoir une bonne expérience à ce niveau là vu qu’on a pas mal tourné dans le sud de la France…

Un bon souvenir parmi d’autres, c’est quand on est monté en sauvage avec mon acolyte Tosal pendant le concert de Socalled, un mc canadien un brin chelou mais vraiment doué, pendant un festival. Le mec  a demandé si il y avait des mc du coin chauds dans la foule pour freestyler avec lui, ni une ni deux on est monté. La salle était bondée et on a mis une grosse grosse ambiance, y a même des gars qui sont venus nous dire que le truc était carré, qu’on avait bien répété l’apparition. Ahah

– Des concerts de prévus pour 2013 ?

Pour l’instant une seule date de fixée, le 25 janvier au Cargo à Arles avec « Under Kontrol », les champions du monde de Beatbox et le collectif constitué de nos Dj, « Second Hand ».

Je défendrais la mixtape pour la première fois, donc j’espère que mes gens seront nombreux pour voir ça!

– Donc album dispo en physique désormais, contre une somme dérisoire on peut s’offrir un instant de poesie et de bon Hip-Hop. Comment se procurer l’album ? Instant promo :

Alors faut me contacter sur facebook mais faut pas perdre de temps, il en reste pas des masses des CD! Le truc est parti comme des p’tits pains au chocolat, comme dirait Mr Copé.

Sinon faut pas hésiter à le télécharger, faut que la musique tourne, peu importe comment. On est pas la pour faire de la tune, vraiment pas.

– Sinon « Quoi d’neuf » ?

Ah pour savoir ça, il va falloir écouter le neuvième morceau de la mixtape! ahah

– Pour terminer l’album, tu sors une version longue de « Mes 4 vérités » (grosse baffe pour moi), pour le mot de la fin, parle nous de ce son et lâche nous tes 4 vérités !

Ce morceau est, je pense, le morceau le plus important pour moi de tous ceux que j’ai pu écrire. Il représente beaucoup de choses pour moi. C’est le plus vieux de la tape, je l’ai écrit en 2008 j’crois. A l’époque, il faisait un peu plus de 5min30 et j’en avait clipé la première partie. C’est le premier clip que j’ai réalisé, avec mes moyens de l’époque et c’est ce qui m’a donné envie de faire des clips de rap. J’a depuis monté ma boite, « Deal2Com », et tout est parti de la.

Je ne pouvais pas faire un projet perso sans insérer cette chanson… Pour le coup, je l’ai réenregistrée, retravaillée et allongée d’une bonne minute. J’ai tout mis dans ce son, tout ce que je suis. C’est vraiment le format de chanson que je préfère écrire. Pas de refrains, pas de 16 ou 24 mesures, tu grattes, tu grattes, jusqu’à te dire, LA, j’ai tout dit! Y a pas mal de morceaux de ce format dans la tape…

Gros big up à Skeud Dealers, à tous mes Sombre Héros qui ont supporté en achetant ou téléchargeant le projet, du lourd arrive encore et toujours.

N’hésitez pas à télécharger « Sombre Héros » / « En attendant Sombre Héros » et diffuser autour de vous. Retrouvez Tekilla sur Facebook pour lui demander un exemplaire de l’album (contact : mer2crew@hotmail.fr). Sinon vous pouvez écouter gratuitement la Mixtape sur Soundcloud et Bandcamp de Tekilla (Mer2crew)

En attendant le prochain article, faites découvrir cet artiste en partageant autour de vous via les icones ci dessous, et rejoingnez-nous pour plus d’actus sur la page Facebook.

14181_321796944594878_327599059_n

 

 

  1. No trackbacks yet.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :